CONSEIL NATIONAL DE L’ALS DU 18 MARS 2017

 Réunis à Montpellier, le Conseil National a commencé par l’allumage des feux d’une nouvelle Loge travaillant au Rite Français Moderne : Assertivité et Bienveillance. Le Grand Vénérable, Eric Decanis, a ensuite insisté sur le principe d’accueil des Maçons qui devait présider à toutes nos cérémonies et évènements maçonniques. Les traités d’amitié ne peuvent en effet que constituer l’officialisation d’une amitié déjà cultivée de part et d’autre, non constituer un préalable à tout accueil et reconnaissance de la qualité de Maçon.
L’Alliance des Loges Symboliques ne se fonde pas sur une idée propre projetée sur l’autre mais sur l’affirmation par l’autre de sa volonté de respecter les critères exprimés par la règle en 7 points de la MULT. Ainsi l’objectif supplante-t-il le subjectif. Et la main tendue remplace-t-elle la porte close.
Les Dignitaires représentant la DNRF, l'Ordre Souverain du Rite de Memphis Misraïm, la GLTF et les Vénérables de la GLMN, de la GLEFU, du Droit Humain, du GODF et de nombreuses Loges et fédérations Souveraines, confirmèrent l’esprit qui devait guider les Maçons vers l’ouverture aux autres et une fraternité universelle.
Dans cet état d’esprit l’ALS décida de proposer que la 2e Université d’Eté de Montpellier soit organisée non plus par l’ALS seule mais par tous les partenaires de la MULT. Elle deviendra ainsi les 8 et 9 septembre prochains l’Université d’Eté des Francs-Maçons.
Un nouveau rendez-vous est fixé au mardi 28 mars à Gémenos, pour l’allumage des feux d’une nouvelle Loge travaillant également au Rite Français Moderne, mais avec Ouverture et Fermeture en italien, Fonte San Nicolo.
 

Type d'article: